Punta Arenas vous attend au detroit de Magellan

Le détroit de Magellan est la voie naturelle principale entre les deux plus grands océans du monde. Ses rives sont constituées par l’extrême sud du continent américain et par la Terre de Feu. Sur le bord de ce passage interocéanique se trouve Punta Arenas, dont le charme rappelle une petite ville d’Europe dans laquelle se concentrent une population cosmopolite, une histoire remarquable et des services modernes, avec une offre touristique ample et attractive.

Les origines lointains de Punta Arenas remontent aux environs de 1520, quand Hernando de Magallanes découvrit le détroit qui porte aujourd’hui son nom. Au milieu du XIXe siècle, elle était une colonie pénitentiaire et le principal centre de commerce et d’approvisionnement des navires qui transitaient entre le Pacifique et l’Atlantique, cela jusqu’à l’ouverture du canal de Panama au milieu du XXe siècle. Elle est actuellement le principal centre touristique de Patagonie, et l’on y trouve une large offre de services et de sites d’un grand intérêt.

En plus d’offrir de beaux paysages, la route au sud de Punta Arenas constitue une route historique par excellence, par laquelle sont passés, par voie terrestre ou de mer, les explorateurs et conquistadors, les indigènes, les colons et les pionniers. Partez sur leurs traces et découvrez des sites historiques tels que Fuerte Bulnes  et Puerto del Hambre.

 Sites d’intérêt à découvrir :

Río Seco

En suivant le chemin côtier jusqu’au nord de Punta Arenas, on découvrira un petit village sur les rives du détroit de Magellan, où se trouvent les vestiges de la première entreprise frigorifique de Patagonie : The South American Export Syndicate, qui à partir de 1903 regroupait les agneaux des estancias des provinces de Magallanes et de la Terre de Feu, avant de les embarquer directement sur les quais pour les expédier vers différentes parties du monde, et principalement vers l’Angleterre. Dans ce village, par ailleurs, on peut observer diverses espèces d’oiseaux, dauphins et lions de mer depuis la route côtière et découvrir le lieu où arrivèrent l’explorateur anglais Sir Ernest Shackleton et l’équipage de l’Endurance, après avoir été secourus en Antarctique. Vous pourrez également découvrir le musée Nao Victoria, où vous trouverez des répliques à taille réelle du navire commandé par Hernando de Magallanes, qui en 1520 participa à l’expédition qui découvrit le détroit, ou de l’ « Endurance » de Shackleton et de la « Goleta Ancud ». On peut également y observer la construction du Beagle, qui constitue un projet emblématique pour la région de Magallanes.

Río San Juan

Le río San Juan est un lieu traditionnel pour la pêche récréative et le camping en famille. En direction de ce secteur se trouve le cimetière anglais des colons du XIXe siècle, parmi lesquels se distingue Pringle Stokes, capitaine du voilier Beagle. Il se situe à 60 km au sud de Punta Arenas.

Baie d’Agua Fresca

Dans cette baie se pratique la navigation en kayak, ce qui permet le contact avec la nature et la faune marine qu’offre le détroit de Magellan. On y réalise également des compétitions paysannes et des concours de dressage de poulains, dénommés jineteadas, cadre idéal pour partager une collation ou un barbecue typique de Patagonie. Elle se situe à 27 km au sud de Punta Arenas, et l’on peut engager un service touristique avec un opérateur local tout au long de l’année pour y accéder.

Monte Tarn

Le Monte Tarn se situe à 70 km au sud de Punta Arenas et s’élève à 830 mètres. Sa première ascension fut réalisée par l’anglais John Tarn, puis il fut exploré par le célèbre Charles Darwin en 1834. Cette excursion vous offrira une vue panoramique imprenable sur le détroit de Magellan, la Terre de Feu, la cordillère de Darwin, l’île Darwin et l’imposant Monte Sarmiento.

parque-marino-fco-coloane_porRui-Freitas-Rego

Ile de Riesco

Cette île qui possède une superficie de 5.005 km2 et qui fut habitée à l’origine par les Kawésqar, est aujourd’hui occupée dans ses plaines par des estancias d’élevage, tandis que le paysage montagneux est dominé par les forêts magellaniques où vivent le condor et le huemul, parmi d’autres espèces. La grande biodiversité de cette île permet la cohabitation de divers écosystèmes terrestres et maritimes d’un grand attrait pour le tourisme naturel. Dans sa partie occidentale se trouve la réserve nationale Alacalufes. Pour y aller, un service de ferrys part de la partie continentale de la commune de Río Verde (traversées du lundi au dimanche).

Circuit culturel de Río Verde

Río Verde possède un intéressant circuit caractérisé par son patrimoine culturel, avec le remarquable phare de Caleta Los Amigos, la sculpture Ballena et le musée municipal de Río Verde. Ce circuit intègre également la visite de la grotte de la vierge de Monserrat, des navigations par les fjords et canaux, et des visites d’estancias où l’on peut observer l’élevage du bétail et les coutumes paysannes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s